La Grande Tour

Lieu :  Abidjan, Côte d'Ivoire
Architecte :  Pierre Fakhoury
Maître d’ouvrage :  République de Côte d'Ivoire
Lot :  Façades
Mission :  Conception des façades vitrées, de la double peau et de la Coiffe
Date :  2016-2020

Le projet consiste en la construction d'une Tour, l'une des plus haute d'Afrique, destinée à un usage de bureaux. Elle est localisée sur le Plateau, un vaste quartier administratif regroupant sièges sociaux et ministères de l'ancienne capitale politique. Construite au coeur de la Cité Administrative, la Grande Tour compte 60 étages et prolonge ainsi le vaste programme de construction d'immeubles de grande hauteur allant de de 160 à 239m. lancée à la fin des années 70 avec les tours A, B et C puis en 1984 avec les tours D et E. L’objectif du projet est de proposer une tour iconique, l'une des plus hautes d'Afrique et premier ITGH de Côte d'Ivoire.

La Tour est une grande masse élancée, taillée par des surfaces en facettes inclinées. Le sommet de la Tour est tronqué par un plan oblique tandis qu'au sol, la base de la Tour est entourée par un socle parallélépipédique simple. Vue de certains angles, le jeu des facettes permet à la Tour d'être lue comme un masque africain stylisé. Le bâtiment est symétrique selon un axe Est- Ouest.Le motif de la façade rappelle les tissus africains traditionnel grâce à l'utilisation de bandes vitrées inclinées réfléchissantes alternant avec des bandes de vitrages aux différents tons bleutés. Les bandes bleues sont réalisées avec des différents vitrages bleus permettant d'obtenir un aspect non uniforme (motifs, nuances, etc.). Cette texture brouille la perception horizontale des étages.L'ensemble de cette composition permet à la façade d’avoir une apparence unique et iconique, loin de l'aspect traditionnel associé aux tours avec l'expression de leurs trames de façades orthogonales et d'une échelle donnée par le pas d'étages. La façade est une double peau comprenant une façade intérieure en double vitrage, vitrée toute hauteur avec un calepinage standard des montants tous les 1,35m. Un panneau opaque habille le nez de dalle. La peau extérieure est composée de grands cadres éclissés, de forme parallélogramme, créant de longues bandes de vitrages. Entre chaque bande, un espace de 350mm est laissé vide.
Un espace de coursives est aménagé entre les 2 peaux pour permettre l'entretien à chaque étage. Au sommet de la Tour, "la Coiffe" est composée d'un squelette en charpente acier qui couvre la toiture terrasse de la Tour, formant un vaste volume extérieur abrité par la peau vitrée ajourée. Cette enveloppe est en continuité avec la façade extérieure du reste de la Tour et reproduit sa composition. La façade intérieure s'interrompt au niveau de la terrasse.L'espace prestigieux de la "Tiare" est occupé par une salle de conseil. Sous une hauteur de 12 mètres environ, la Tiare s'ouvre sur la lagune sur 3 façades. Les vitrages de la peau intérieure sont de plus grandes dimensions. Les coursives en béton sont interrompues et sont remplacées par des coursives métalliques légères.