Lycée du Trapèze

Lieu :  ZAC de l'Île Seguin, Boulogne-Billancourt
Architecte :  Mikou Design Studio
Maître d’ouvrage :  Région Île-de-France
Lot :  Bardage et brise-soleil en verre
Mission :  Conception et suivi d’exécution des ouvrages spéciaux en verre
Date :  2016-2018
Equipe T/E/S/S :  Tom GRAY, Benjamin ALLOUIS

Construction d'un lycée scientifique sur la ZAC de l'Île Seguin

Remplaçant la friche industrielle d'un ancien atelier de Renault, le lycée scientifique est construit sur une parcelle quasi-triangulaire. A sa pointe, le pignon d'entrée en béton de l'usine est conservé et témoigne du passé industriel du quartier. Les façades du nouveau bâtiment convergent vers ce portail monumental, entrée du nouvel établissement scolaire d'une capacité de 735 élèves.

Le rez-de-chaussée est traité par un socle béton très minéral. Au-dessus, les façades du lycée sont habillées d'un bardage en verre émaillé sur la cour intérieure et en verre imprimé texturé sur les rues. Pour des raisons de sécurité, les vitrages sont tous feuilletés. Les vitrages sont tenus par des pattes de maintien ponctuelles, dissimulées pour la plupart derrière les encadrements de baies des menuiseries. Le bardage en verre permet de protéger l'isolation extérieure posée sur les voiles béton. Pour enrichir la matière et l'expression du verre imprimé, une couche réfléchissante a été intégrée dans le feuilletage du vitrage. Celle-ci permet une réflexion plus importante de la lumière et donne des effets de variations sur la texture en relief du verre, modifiant la perception du bâtiment suivant l'angle de vue et la lumière naturelle. Le traitement en relief du verre et sa couche solaire permettent de produire un motif à l'échelle de la façade qui varie continuellement suivant l'ensoleillement. Le traitement de l'ossature de support permet de la rendre non perceptible derrière le vitrage.

Devant les menuiseries des salles de classes, des brise-soleil en verre sérigraphié sont appliqués perpendiculairement à la façade. Ils sont tenus dans une ossature de support réduite au minimum : un profil en U en rive latérale contre la menuiserie et un profil de maintien du verre en partie haute. Les bords extérieurs sont ainsi débarrassés de toute ossature et l'angle vitré inférieur est laissé totalement libre. Le verre feuilleté intègre une sérigraphie pour réduire les apports solaires dans les salles de classes en créant une légère opacité. 

Le travail de recherche sur les vitrages et leurs composition mené pendant la conception de ces ouvrages spéciaux ont permis de répondre aux ambitions architecturales du projet, Le matériau "verre" est mis en avant et exprimé de manière simple par une conception des supports qui permet d'atténuer leur présence.