Gare de Villejuif - Institut G. Roussy

Lieu :  Villejuif - Institut Gustave Roussy
Architecte :  DPA - Dominique Perrault Architecture
Maître d’ouvrage :  Société du Grand Paris
Lot :  Structure, Façades & Couverture
Mission :  Conception et suivi de réalisation de la charpente, couverture et façades
Date :  2013-2025

Construction de la gare du Grand Paris Expresse Villejuif - Institut Gustave Roussy, correspondance de la ligne 14 Sud et ligne 15

Située sur le point haut du plateau de Longboyau, dans le parc départemental des Hautes Bruyères, la gare de Villejuif IGR, construite à 50 mètres de profondeur, est l’une des infrastructures de transport les plus profondes de France. Elle desservira la ZAC Campus Grand Parc et l’Institut Gustave-Roussy, premier centre de lutte contre le cancer d’Europe. Située sur la ligne 15 Sud, qui reliera les stations Pont de Sèvres à Noisy-Champs, la future gare Villejuif Institut Gustave-Roussy assurera également l’interconnexion avec la ligne 14 prolongée, pour un total de 100 000 voyageurs quotidiens attendus.

Gare emblématique du Réseau du Grand Paris Express par sa localisation et sa fonction de hub entre les futures lignes du réseau, l’architecture de la future gare exprime la volonté du projet de mettre en rapport, d’unir et de fédérer les espaces l'entourant. La gare est éclairée et ventilée naturellement. En contact direct avec les quais, le grand vide central et les différentes circulations en balcon sont baignés de lumière naturelle, à l’air libre. Ce principe permet l’une des prouesses de cette infrastructure, celle de ne pas nécessiter de désenfumage dans le puit central.

La couverture de la gare est composée de trois toitures. Une couverture circulaire centrale transparente protège de la pluie tout en laissant circuler latéralement l’air extérieur. Cette couverture est constituée d’une poutre périphérique sur laquelle viennent se fixer un ensemble de tirants et de câbles reliés à un moyeu central, 'l’œil" de la gare. Sur les câbles sont tendus des éléments en ETFE (éthylène tétrafluoroéthylène), matériau choisi pour ses qualités de grande transparence, de légèreté, sa résistance et sa grande finesse.  Deux autres toitures, des disques non concentriques placés à deux hauteurs différentes, couvrent la gare. Telles des marquises, elles rayonnent sur le parvis et signalent la présence de la gare tout en assurant une protection solaire aux usagers. Elles se composent de lés de maille métallique spiralée en inox, tendus entre des poutres radiales.