Campus de Jussieu

Lieu :  Secteur Est de Jussieu, Paris Vème
Architecte :  AS. Architecture-Studio
Maître d’ouvrage :  EPAURIF
Lot :  Façades
Mission :  Assistance technique sur les façades du socle, Assistance à la conception et suivi de réalisation des façades des ouvrages neufs: Bibliothèque, Amphithéâtre, Tipi
Date :  2013–2015

Rénovation du secteur Est de l'université de Jussieu

L'université de Jussieu (Université Pierre et Marie Curie, centre d’enseignement et de recherche scientifique) a été construite par l’architecte Edouard ALBERT au tout début des années 60. Son plan forme un quadrilatère  délimité par le quai Saint Bernard, la rue Cuvier, la rue Jussieu et la rue des Fossés Saint Bernard. Le bâtiment, posé sur une dalle de 275 par 333 mètres, se présente sous la forme d'une structure modulaire sur pilotis constituée de barres organisés autour des rotondes. Ce maillage créé des cours intérieures autour des bâtiments d'enseignement et de recherche.

La réhabilitation du secteur Est, d’une surface de 69 000m² a été désamianté. Le projet d'Architecture studio pour le campus permet d'équiper l'établissement d'une nouvelle bibliothèque, localisée dans un des patios, un nouvel amphithéâtre semi-enterré, accessible par un édicule vitré, le tipi (un espace d'exposition et de vie étudiante), et la rénovation des façades en soubassement. 

Le tipi est un volume défini géométriquement par un tronc de cône. Entièrement vitré, il est habillé d'une résille de tubes en aluminium. Ces tubes rectilignes sont inclinés et distribués suivant un axe vertical. Cette rotation génère un hyperboloïde de révolution. 

L’édicule vitré permet l'accès au grand amphithéâtre localisé entre les rotondes 44, 45, 54 et 55. Ses faces sont plissées : Au volume parallélépipédique initial défini par les parois et la toiture, sont introduits des redans réguliers en dents de scie, découpant les 5 faces (les 4 façades et la toiture) en surfaces triangulées. 

La bibliothèque, abritée sous un vaste plan incliné constituant sa couverture est située un niveau en contrebas par rapport à la dalle. Ses salles de lecture sont éclairées naturellement par des façades vitrées depuis l'un des patios.

En complément à ces ouvrages, T/E/S/S est intervenu sur les façades du socle (suivant le projet des architectes Reichen et Robert) : Bardage en terre cuite, bardage métallique, Façade isolée par l'extérieur et végétalisée, habillage en cassette plissé en inox poli miroir, création  des châssis vitrés des cours anglaises, façades des pignons sur les rotondes 42 et 53, respectant le dessin initial d'Edouard Albert, façades des coursives et des rotondes attenantes.