Centre Culturel du Maroc

Lieu :  115 boulevard Saint Michel, Paris Vème
Architecte :  Oualalou + Choi
Maître d’ouvrage :  Ambassade du Maroc
Lot :  Façades
Mission :  Conception et suivi de réalisation
Date :  2016-2018
Equipe T/E/S/S :  Tom GRAY, Benjamin ALLOUIS

Construction d'un lieu d'expositions et d'espaces de bureaux

L'Ambassade du Maroc à Paris, propriétaire d'une parcelle au 115 boulevard St Michel, a souhaité implanter un centre dédié au rayonnement culturel du Maroc, à l'emplacement d'un bâtiment devenu obsolète. Sur les 1400m² du programme, le tiers sera ouvert au public, avec un café au rez-de-chaussée, une galerie d'expositions, une bibliothèque et un auditorium dédié aux conférences et projections de films. Les étages supérieurs abritent des bureaux.
Le bâtiment est entièrement reconstruit après démolition de l'existant. Il est composé d'une succession de cubes vitrés empilés les uns sur les autres, organisés autour d'un noyau central comprenant les circulations verticales. Insérée dans le tissu haussmannien, la parcelle traversante relie le boulevard Michel et la rue Henri Barbusse. Cette fonction est conservée avec un passage intérieure rappelant les ruelles étroites de la Médina.

L'agence Oualalou+Choi est implantée à Paris et au Maroc. T/E/S/S est en charge de la conception des façades vitrées du bâtiment composées de modules vitrés préfabriqués.

L'empilement de cubes sur un ou plusieurs niveaux et le tramage de la façade en modules carrés permet de modifier l'échelle du bâtiment. Chaque module de façade est vitré et adopte une géométrie en facettes. Les vitrages sont inclinés de 6 degrés environ dans l'une des 4 directions (haut, bas, droite ou gauche) permettant de créer ce jeu de facettes réfléchissantes. La couche solaire légèrement miroir permet de renforcer cet effet. En outre, elle permet d'améliorer les performances de la façade. L'orientation des facettes vitrées dans les 4 directions permet de créer une façade dynamique et changeante qui anime la rue.
Les modules de la façade, fixes ou ouvrants, sont tenus sur une ossature de mur rideau standard en aluminium. La particularité réside dans la trame particulièrement dense des montants et traverses. Les doubles vitrages tenus dans le cadre de chaque module par collage VEC est fabriqué à bords décalés afin de permettre une façade dont le nu extérieur (vitrage et cadre périphérique) est totalement lisse. La façade obtenue est visuellement d'une grande pureté de lignes.
La géométrie particulière de la façade et la trame très dense des modules (900mm environ, horizontalement et verticalement) dégrade très fortement la performance thermique de la façade. Un des défis mené par T/E/S/S a été de respecter l'épure architecturale de la façade telle que dessinée par l'architecte mais en améliorant sensiblement les performances des modules de la façade et d'y intégrer les ouvrants de confort exigés par la RT 2012 ainsi que les ouvrants pompiers.