Musée Picasso

Lieu :  Hôtel Salé, Paris IIIème
Architecte :  Bodin et Associés
Maître d’ouvrage :  Musée National Picasso
Lot :  Charpente, Verrière
Mission :  Conception de la charpente et verrière de la cour
Date :  2012–2013
Equipe T/E/S/S :  Tom GRAY

Construction d'une verrière pour abriter les nouveaux espaces d'accueil du public

L'hôtel Salé abritant le Musée Picasso depuis 1985 était devenu trop petit pour présenter les collections dans de bonnes conditions et ne répondait plus aux normes actuelles. Des travaux de rénovation ont alors été entrepris dès 2006, puis un chantier plus important de restructuration a été lancé en 2011. Ces travaux incluent notamment la rénovation de l'aile des communs qui sera transformée en accueil, abrité sous une nouvelle verrière. Cet ouvrage, le premier visible par le public entrant au musée, se doit d'être particulièrement soigné en sous face, visible depuis les espaces de billetteries et en partie supérieure car visible depuis les terrasses de la cour et les étages.

La verrière étant de taille modeste, son enjeu réside davantage dans l'insertion d'un objet contemporain au sein d'un hôtel particulier de XVIIème. A cela s'ajoute la chapelle située dans l'angle nord qui vient en surplomb au dessus de l'espace d'accueil et qu'il est nécessaire de prendre en compte tant d'un point de vue technique qu'architectural.

T/E/S/S est en charge de la conception de la verrière (structure et clos couvert) en sous-traitance de l'architecte.

La verrière se décompose en deux épaisseurs distinctes se répondant géométriquement et bordées par une bande de vitrage de largeur variable. Sur la charpente formée d’un grillage de poutres PRS repose la couverture opaque de la verrière assurant les fonctions de clos-couvert et recréant en face supérieure de la verrière la trame et la profondeur de la structure porteuse.

La conception de cette zone opaque permet d’assurer la collecte des eaux de pluie, l’isolation thermique et est également accessible pour l’entretien et le nettoyage. La bande de vitrage périphérique crée un éclairage naturel dans la zone accès-billetterie. Les éléments de structure traversant cette zone sont le plus fin possible pour accentuer le contraste entre la zone périphérique transparente et la zone centrale opaque.

La structure principale de la charpente de la verrière s'inscrit dans un bloc parallélépipédique positionnée directement sous la chapelle en surplomb. Elle est composée de quatre poutres PRS primaires portant de mur à mur et supportant des poutres secondaires transversales débordant des poutres primaires d'environ 1m en porte à faux. L'ensemble poutre primaire + secondaire forme une structure en grille dont la géométrie est reprise sur la face supérieure de la verrière.

La couverture opaque de la verrière recouvre la zone de la charpente métallique excepté au niveau de la chapelle ou la couverture opaque s'arrête et seule la charpente métallique se prolonge en sous face de la chapelle. Au dessus du complexe de couverture, des caissons récréent sur la face supérieure de la verrière la géométrie de la charpente métallique visible en face inférieure de la verrière. En bordure de la zone opaque, la conception prévoit que la verrière soit composée de bandes vitrées de largeurs variables apportant un éclairage naturel à l'espace d'accueil.

Bien qu'intégré tardivement aux équipes, la mission de T/E/S/S concernait aussi bien la mise au point technique de la verrière que le développement du concept architectural.