Hôpital Grand Paris Nord

Lieu :  Saint Ouen sur Seine
Architecte :  RPBW Architects (Renzo Piano Building Workshop)
Maître d’ouvrage :  Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
Lot :  Façades
Mission :  Conception et suivi de réalisation
Date :  2019-2028

Construction du nouveau campus Hospitalo-Universitaire Grand Paris Nord (HUGPN) à Saint Ouen

Le Campus hospitalo-universitaire Saint Ouen Grand Paris Nord regroupera, sur un site unique à Saint-Ouen-sur-Seine, une structure hospitalière qui abritera les activités médico-chirurgicales des hôpitaux Bichat (Paris XVIIIème) et Beaujon (Clichy) et une structure universitaire réunissant les activités d’enseignement et de recherche des UFR de médecine d’Université de Paris et de l’UFR de médecine bucco-dentaire pour l’ensemble de l’Ile-de-France.

Le concours d'architecture lancé en 2019 est le plus important projet de construction d’hôpital initié par l'AP-HP depuis 20 ans. L’enjeu est de se projeter dans le Grand Paris, de participer à la mutation d’un territoire dynamique économiquement et démographiquement, mais aussi de s’adapter aux évolutions du système de santé et de construire la médecine de demain. Il devrait voir le jour à l'horizon 2028.

Le projet lauréat porté par l'équipe RPBW / Brunet-Saunier / Ingérop / SLETEC / TESS propose un hôpital ouvert sur la ville au sein d’un volume clair et identifiable, repère dans l’espace urbain dans lequel il s’insère. Le bâtiment est compact avec une méprise au sol réduite afin de dégager les abords du site pour permettre la création d’espaces plantés et de parvis en continuité avec le seuil du bâtiment. Ce volume est traversé de 12 patios végétalisés. Largement vitrées, les façades permettent d’accentuer cette transparence et de créer des liens visuels entre extérieur et intérieur.
La toiture terrasse de l’hôpital est plantée de nombreuses espèces végétales et protégée des nuisances de la rue. Le jardin qu’elle accueille est un refuge ouvert à tous, soignants, visiteurs et citadins toujours dans le même esprit d’ouverture et de porosité entres ces différents publics. Accessible depuis l’hôpital comme depuis la ville, il est un promontoire qui surplombe les bâtiments alentours et procure une vue large et dégagée vers un horizon lointain le long d’un parcours aérien.

Le plan rationnel du campus permet une adaptabilité dans le temps du programme pour répondre aux enjeux sanitaires présents et à venir. La superposition de plateaux équipés, neutres, réversibles et abondamment éclairés de lumière naturelle permet une organisation spatiale souple et évolutive des services.
Une des ambitions majeures des enveloppes du bâtiment est la forte participation à l’objectif d’usage de 18kg de matériaux biosourcés par m² de surface de plancher, ainsi que la réduction considérable des impacts carbone des matériaux mis en œuvre.

Le parti pris pour la conception des façades extérieures et sur patio, est de prévoir des bandes vitrées continues sur allège de type FOB (façade à ossature bois) ou en béton préfabriqué habillé et comprenant des isolations en matériaux biosourcés. Ces panneaux permettent le support des menuiseries fixes ou ouvrantes et sont protégés par un habillage en bardeaux de céramique texturés et rythmé par des brises-vue métallique qui mettent en exergue la trame répétitive de la façade. Des protections solaires extérieures type BSO avec un coffre apparent sont rapportés devant les menuiseries vitrées
Les façades du RDC et de l’entresol de l’hôpital reprennent le principe d’une enveloppe simple peau répondant efficacement aux besoins de l’usager. Il s’agit d’une façade standard de type mur rideau qui se développe en double hauteur. La façade est en retrait par rapport à la façade principale, ce qui permet une protection passive de la façade complétée par des stores.
L'atrium de l'hôpital est équipé d'une façade simple peau isolante entièrement vitrée constituée par une grille structurelle suspendue en acier, renforcée tous les étages par un système de câbles constituant un treillis horizontal qui renforce la raideur horizontale de l’ensemble. Les panneaux de verre de 2,40m par 4m environ permettront une grande légèreté visuelle. Une ventilation naturelle sur la hauteur de l’atrium sera possible grâce à des ouvrants motorisés en partie basse et haute de la façade.