L1VE, 75 avenue de la Grande Armée

Lieu :  Avenue de la Grande Armée, Paris XVI
Architecte :  Baumschlager & Eberle Architekten
Maître d’ouvrage :  SCI Avenir Grande Armée
Lot :  Façades vitrées, bardages et habillages; Verrières
Mission :  Conception et suivi de réalisation des façades et des verrières
Date :  2016-2022

Restructuration d'un ensemble immobilier

Le projet consiste à restructurer la totalité de cet ensemble immobilier d’une surface totale de 30 700m² répartis entre des espaces de bureaux, un Business Center, un auditorium, des espaces de services et de restauration. L'édifice existant est décomposé en un bâtiment principal R+9 le long de l'avenue de la Grande Armée sur près de 110m de façade. Deux immeubles, dits bâtiments "Peignes", sont raccordés perpendiculairement sur la façade arrière du bâtiment Grande Armée. En fond de parcelle, le bâtiment "Pergolèse", en R+5 donne sur la rue Pergolèse et offre une seconde adresse au site.

La façade existante est réalisée en cadres préfabriqués en béton porteurs, représentatif de son époque de construction à la fin des années 60. La structure existante, de qualité, est majoritairement conservée, à l'exception du bâtiment Pergolèse dont les façades porteuses sont démolies et reconstruites sur rue et sur cour. Cela permet d'aligner le nouveau bâtiment avec les immeubles mitoyens et de créer un nouveau langage de façade. Cette conception en réhabilitation permet de limiter les démolitions et met en valeur l'architecture initiale de très bonne qualité.
L'opération est conduite par l'agence Baumschlager & Eberle Architekten de Paris. T/E/S/S est e charge de la conception et du suivi d'exécution de l'ensemble des façades du projet ainsi que les 4 verrières implantés en toiture ou en couverture de cour existante. Certains ouvrages particuliers ont notamment été mis au point avec les architectes, comme la conception des boites vitrées habillées d'aluminium anodisé bronze implantées dans les cadres béton de la façade sur l'avenue de la Grande Armée, la définition de la grande verrière couvrant l'espace de l'Agora ou la proposition de la façade de la galerie dont le mur rideau est équipé de vitrages de grandes dimensions en rez-de-chaussée.

Le site, idéalement situé entre l'Arc de Triomphe et la porte Maillot, est l'ancien siège historique de Peugeot qui n'avait jamais fait l'objet de rénovation profonde. A une opération de démolition-reconstruction, il a été choisi de travailler avec l'existant et de mettre en valeur les cadres de façades en béton architectonique existants. La suppression des ventilo-convecteurs en allège permet de libérer une trame sur deux des habillages rapportés sous les châssis. Dans le cadre du projet, ces trames sont équipées de grandes boites vitrées, toute hauteur, de profondeurs variables qui créent un relief sur la façade. L'autre moitié des cadres est équipée d'allèges béton du cadre préfabriqué qui sont conservées.
La grande Galerie, au niveau de l'avenue, constitue une véritable nef longue d'une centaine de mètres en triple hauteur, rythmée par des poteaux en béton nervurés évasés. Cet espace s'ouvre dorénavant totalement sur la rue grâce à de nouvelles façades équipées de vitrages de très grandes dimensions, en proportion avec l'échelle et l'ambition de cet espace totalement inédit pour ce genre d'ensemble tertiaire. Une transparence et un apport de lumière est ainsi créée dans la galerie entre l'avenue et le cœur d'îlot, ouvrant la vue sur le jardin Etoile et sur l'espace de l'Agora couvert par une grande verrière.

La conception des boites vitrées de la façade Grande Armée répond à la fois au souhait d'animer la façade grâce aux différentes profondeurs de porte-à-faux tout en apportant une signature architecturale forte au nouvel ensemble immobilier par l'emploi de matériaux nobles et durables avec une finition en anodisé bronze qui contraste avec les cadres béton soigneusement nettoyés. Les détails, très aboutis, avec la fabrication de mock-up dès la phase conception, permettent de maitriser toutes les exigences nécessaires pour cet ouvrage avec une extrême finesse des profils.
La grande verrière est également un élément majeur du projet. Sa conception devait répondre à une simplicité géométrique tout en ayant une expression architecturale puissante vu depuis l'Agora. La charpente est réalisée en acier PRS selon une géométrie en losange et le vitrage est équipé d'une sérigraphie qui permet à la fois une excellente transparence, une couche solaire très neutre visuellement depuis l'intérieur et une protection solaire efficace.

L'enveloppe répond à un haut niveau de performances, notamment en raison des exigences environnementales retenues. L'opération L1VE est la toute première opération de restructuration certifiée HQE Bâtiment Durable au niveau "Exceptionnel".