NEW R, Ilot D5

Lieu :  Boulogne-Billancourt (92)
Architecte :  Chartier Dalix Architectes
Maître d’ouvrage :  SCCV BOULOGNE D5 (BNP Promotion Immobilier d'entreprise et EIFFAGE Immobilier)
Lot :  Façades
Mission :  Conception et suivi de réalisation
Date :  2019-2025

Construction du nouveau siège de Renault à Boulogne-Billancourt

L’îlot D5 constitue la dernière emprise du vaste secteur de transformation urbaine de la ZAC Seguin Rives-de-Seine à Boulogne-Billancourt, développée sur le site de l'ancien site industriel de Renault. Chartier Dalix Architectes y conçoit pour le compte de BNP Immobilier et Eiffage Immobilier le futur siège du constructeur automobile ainsi que la coordination architecturale du programme immobilier. Il prévoit 4 lots principaux formant les 4 immeubles de logements ou de bureaux construits sur la parcelle. T/E/S/S a la charge de la conception des différentes typologies de façades.

Le bâtiment NEW R, correspondant au lot 1, est un IGH de 60m de hauteur. Il est composé de plusieurs strates : un socle permettant d'intégrer un hall, un vaste showroom et un auditorium, des étages bas entourés de balcons périphériques filants plantés en jardinière de 1,50m de largeur, un étage de terrasse intermédiaire avec une façade vitrée en retrait formant une taille de guêpe devant une terrasse aménagée en jardin suspendu. Cet étage permet d'accueillir le RIE. Enfin, les étages supérieurs sont équipés d'une double peau avec des clins vitrés filant horizontalement.

Les façades du socle au RDC, insérées entres les trames de poteaux qui s'expriment, offrent autant de vitrines pour le showroom Renault très ouvert sur l'espace public tandis que la façade arrière sur la venelle privée est habillée de panneaux en caillebotis pour masquer les éléments techniques.
La partie inférieure du bâtiment, jusqu'au niveau R+7 est une structure traditionnelle en poteaux/poutres béton. Les façades des premiers niveaux de bureaux forment un fond de scène derrière les jardinières plantées. Les baies sont largement vitrées pour ouvrir l'espace intérieur sur la végétalisation au premier plan et sur le paysage du site.
L'ensemble de la partie supérieure du bâtiment à partir du R+9 est suspendu depuis une charpente métallique sommitale appuyée sur le noyau central. Le niveau du restaurant offre donc un étage de transition entre le volume des étages bas et celui de l'Émergence suspendue au-dessus. Elle est traitée en vitrage sans montant pour augmenter la sensation d'ouverture panoramique sur les collines de Meudon, Paris et la Seine
Enfin, une façade double peau a été imaginée sur les niveaux les plus exposées : cela permet l'intégration d'une protection solaire protégée des intempéries. La peau extérieure permet également une plus libre expression architecturale de cette émergence : Les bandes vitrées inclinées rythment le volume qui se prolongent à ciel ouvert jusqu'à la charpente. 

Outre leur aspect architectural qui renforce l'image du projet, la peau extérieure double peau permet d'améliorer les performances de la façade et de protéger efficacement les stores sur ces étages exposés garantissant une meilleure durabilité de ces équipements.
L'enveloppe imaginée pour chacune des strates est adaptée aux usages, répond aux systèmes structurels mis en place et s'intégrant à la configuration urbaine imaginée pour l'îlot.